phrygie menu

phrygia home page
phrygians - articles

Articles

phrygians - articles

International site French site

Search Phrygians.com



Email me

Contactez moi!

 

[Retour a la page d'accueil francaise]

Les pratiques funéraires en Phrygie (concis)

Trois types de sépulture ont été découverts en Phrygie, correspondant à différentes époques et à différentes couches sociales. Les deux premiers types de tombes, les tumuli et les tombes rupestres, impliquent une certaine richesse du mort pour leur réalisation. Le troisième type, les crémations,  pourrait convenir à des morts plus modestes mais la faible quantité retrouvée ne nous donne vraisemblablement pas une image complète des pratiques funéraires de la Phrygie archaïque.

Quelques cas de crémations existent à Gordion au VIIes. et à Boğazköy au VII-VIes. Mais, là encore, les quantités sont marginales et ne représentent certainement pas la totalité des morts. Peut-être que nous n’avons pas trouvé les autres sépultures ? Ou peut-être n’est-il pas possible de les trouver, à cause d’un éventuel caractère périssable ? Il ne faut pas exclure cette dernière hypothèse faute de découvertes de nécropoles anciennes.

Des tombes rupestres sont signalées à Beyköy et à la Cité de Midas mais surtout dans la grande zone funéraire de la vallée du Köhnuş qui groupe des tombes rupestres de différentes périodes. Toutes ces tombes se présentent généralement sous la forme d’une entrée simple, carrée, petite (environ 80cm de côté), sans décoration. A l’intérieur, la tombe est souvent constituée d’une pièce rectangulaire avec un toit en double pente. Parfois, des banquettes sont alignées le long des murs. Ce type de tombes dure plusieurs siècles sans grand changement. Il est donc particulièrement difficile de proposer une datation précise en l’absence de toute décoration ou trait particulier. Malgré ces difficultés, les chercheurs parviennent à les situer dans une période comprise entre le VIIIes. et le IV-IIIes. avant notre ère.

Le mode d’inhumation phrygien le plus impressionnant est sans doute le tumulus. C’est une pièce sans dromos, fermée après la déposition du mort par des poutres couvertes de terre et de pierre puis recouvertes par une immense quantité de terre qui forme la montagne du tumulus. Le mort est couché sur un lit, paré de nombreuses fibules (jusqu’à trente dans le tumulus MM) ; il est accompagné d’objets utilitaires en bronze (chaudrons, louches, bols à omphalos) et de meubles mais peu d’armes et pas de métal précieux. Des traces de tapisseries ont été retrouvées pendues aux murs. Ce type d’inhumation est le seul qui puisse être daté avec certitude et remonte aux IX-VIIIes. Il est trouvé principalement autour de Gordion et d’Ankara.

[Retour au haut de la page]

[Retour a la page d'accueil francaise]

L'histoire des Phrygiens